La naturopathie et l'alimentation

La naturopathie et l’alimentation, quelles sont les fondamentaux ?

L’alimentation est le principal facteur d’une vie saine. Il est donc primordial de développer une bonne hygiène alimentaire. La naturopathie et l’alimentation se sont construites autour de trois piliers essentiels : le mode alimentaire, le mode d’exercice et le mode de vie. Ce dernier pilier, qui est souvent oublié, est considéré par les naturopathes comme le plus important. Les aliments sont des substances aux propriétés vivifiantes qui contribuent au maintien de la santé et à la régénération de l’organisme.

Comment la naturopathie améliore l’alimentation ?

La naturopathie apprend à s’alimenter de façon saine et variée en préconisant certains aliments, des manières de les cuisiner et de les préparer et comment les apprécier. 20% de l’alimentation selon la naturopathie concerne les protéines (oeufs, poissons et produits laitiers). On parle aussi de protéines végétales (légumineuses, céréales et fruits à coques). Alterner entre les laits végétaux et d’animaux est recommandé. Les huiles végétales sont à consommer avec beaucoup de précaution, mais à ne pas bannir car elles contiennent des oméga 3. Privilégiez les huiles bio et pressée à froid. Concernant les dessert et gourmandises, ils sont évidemment à consommer le moins possible. L’eau a un rôle essentiel pour se débarrasser des toxines, évitez de boire après avoir mangé, buvez tout au long de la journée. Privilégiez de manger des aliments crus ou la cuisson vapeur courte, cela permettra de conserver les vitamines et les minéraux des aliments. Une fois à table, pensez à mastiquer doucement et prenez votre temps pour réguler la sensation de satiété.

Quoi manger en cas de troubles de la digestion ?

Pour aider les intestins à la digestion et à éviter les troubles de type ballonnements, gaz intestinaux, transit paresseux, la naturopathie préconise de manger davantage de légumes, fruits, d’éviter certaines associations nocives comme par exemple l’alcool, le tabac, les épices et de boire 1,5 L d’eau par jour minimum. Pratiquer une activité physique régulière est encouragée pour stimuler le transit. Il est important de limiter les surcharges pour votre foie causées par des aliments gras, industriels et déjà préparés. Pour stimuler le transit, le naturopathe peut prescrire la prise de desmodium en compléments alimentaires, sur certaines plantes comme le romarin ou de préconiser de boire du jus de citron au cours de la journée.

Que faire en cas de troubles du comportement alimentaire ?

La naturopathie aide le patient atteint de ce type de troubles en lui apprenant à mieux connaître son corps et son organisme. Elle lui indique une alimentation adaptée, de l’activité douce et également des exercices de relaxation. Le stress et les angoisses sont des troubles liés aux troubles du comportement alimentaire, c’est pour cela que le praticien peut utiliser les huiles essentielles et certaines plantes pour évacuer les tensions et l’anxiété.

Quels aliments dans le cadre d’un régime ?

La prise de poids est souvent lié à un déséquilibre alimentaire, de mauvaises habitudes lors des repas ou d’un manque d’activité physique. On note aussi que le stress, le manque de sommeil, l’instabilité émotionnelle sont également à l’origine d’une prise de poids. Les méthodes pour la naturopathie et l’alimentation sont diversifiées en fonction de chaque patient, mais elle concerne très souvent un rééquilibrage alimentaire ainsi que l’utilisation de méthodes de relaxation.

Les règles de l’alimentation saine selon la naturopathie

La naturopathie et l'alimentation blog

Les meilleures associations d’aliments

Le temps de digestion varie en fonction des aliments consommés. Le système digestif aura du mal à digérer si on lui associe plusieurs aliments avec des temps de digestion différents.., des troubles intestinaux peuvent apparaître. Les principales conséquences sont de la fatigue et le surpoids. C’est pour cela que la naturopathie préconise des combinaisons sous forme de familles d’aliments.

On note quatre familles :

  • Les protéines animales (poissons, fruits de mer, viandes)
  • Les riches en acides (citron, fruits crus et secs, alcools, vinaigre, mayonnaise…)
  • Les amidons (farines, légumineuses, céréales, laits végétaux, légumes)
  • Les universels (huiles végétales, laitages, oeufs, avocat, chocolat, miel…)

Il est important de réduire donc l’association des protéines avec les amidons et les amidons avec un élément acides. Vous pouvez consommer sans modération des légumes et des céréales. La naturopathie conseille également de manger qu’une seule protéine et céréale au cours d’un repas et de compter sur les légumes à tous les repas puisqu’ils sont essentiels pour une digestion réussie. Enfin, les spécialistes recommandent de prendre un petit déjeuner nourrissant et copieux, un déjeuner composé de crudités, légumes et protéines et un repas léger pour ne pas perturber le sommeil

Articles complémentaires

Insomnies, réveils nocturnes, problèmes de sommeil, que faire ?

Les 3 meilleurs produits bien-être naturels

Mieux comprendre les différents cycles du sommeil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison rapide

3 à 5 jours en France Métropolitaine.

Satisfait ou 100% remboursé

Vous avez 30 jours pour tester et renvoyer votre article.

Paiement sécurisé & crypté

Nous utilisons le protocole Secure Sockets Layer (SSL) avec clé de cryptage de 128 bits (le plus haut niveau disponible).

9,37/10
90 avis