mélatonine et couverture lestée

La couverture lestée libère la sécrétion de mélatonine

Depuis quelques années, on enregistre un fort taux de demande de couverture pondérée par une clientèle répartie un peu partout dans le monde.

L’intérêt grandissant pour ce type de couette lourde s’est accru en raison de ses différentes propriétés et de ses bienfaits sur l’organisme.

Si l’une des manifestations majeures de la couverture lestée est la sécrétion de sérotonine, l’hormone du bonheur, on décèle également une activité sur le cerveau relative à la libération de mélatonine.

Pour les personnes souffrant d’un quelconque trouble lié au sommeil, cette découverte vaut vraiment tout son pesant d’or. Dans cet article, on fait le point sur la question afin que vous puissiez y voir plus clair.

 

La mélatonine : c’est quoi ?

La mélatonine, de son nom scientifique N-acétyl-5-méthoxytryptamine, est une neurohormone synthétisée à partir de la sérotonine qui est un neurotransmetteur dérivé du tryptophane.

De par sa fonction de régulation des rythmes chronobiologiques aussi bien chez les êtres humains que chez les animaux, la mélatonine apparait comme un synchroniseur qui stabilise et remet à niveau (si nécessaire) notre horloge biologique.

Outre son activité hormonale, la mélatonine assure d’autres fonctions.

En effet, elle est aussi considérée comme un antioxydant et joue un rôle majeur dans la protection de l’ADN nucléaire et mitochondrial.

Aussi, son implication dans la protection du système immunitaire ne passe pas inaperçue.

Si cette hormone est naturellement sécrétée dans l’organisme par la glande pinéale, des micro-organismes ainsi que diverses plantes sont en mesure d’en produire.

On parle dans ce cas de phytomélatonine pour désigner une synthétisation par les plantes.

 

Pourquoi la mélatonine est-elle associée au sommeil ?

Si les spécialistes la surnomment « hormone du sommeil », c’est sans doute parce qu’elle est synthétisée principalement la nuit.

En effet, la glande pinéale ou l’épiphyse réagit à l’absence de lumière. C’est donc seulement dans l’obscurité que la mélatonine est sécrétée dans le cerveau.

Le niveau maximum de sécrétion est généralement atteint vers 2 h du matin.

 

Mais comment cela se passe-t-il concrètement ?

Pour comprendre ce phénomène, il faut en revenir à cette partie du cerveau, l’hypothalamus, où le processus de veille et de sommeil est régulé.

En effet, la rétine de l’œil est reliée à cette région du cerveau et plus précisément à la glande pinéale par des neurones.

C’est l’alternance de la lumière du jour et de l’obscurité de la nuit qui va alors permettre au cycle veille/sommeil de se réaliser dans d’excellentes conditions.

Si une forte sécrétion de mélatonine dans le cerveau favorise le sommeil, la lumière artificielle et les écrans sont susceptibles de perturber ce processus et donc de retarder l’endormissement.

Malheureusement aujourd’hui beaucoup de personnes sont prises dans cet étau. En effet, du fait d’une exposition forte à la lumière (en journée ou en soirée), qui provoque un dysfonctionnement hormonal, certains souffrent de troubles liés au sommeil.

Pour d’autres encore, le cycle veille/sommeil n’est tout simplement pas en mesure de se réaliser en raison d’un problème de vue qui empêche tout simplement la transmission des informations jusqu’à la glande pinéale.

Dans ces cas-là, l’utilisation d’une couverture lestée s’avère indispensable pour favoriser la libération de la mélatonine.

 

Couverture lestée : un canal de sécrétion de la mélatonine ?

En dehors des plantes et de l’obscurité, la synthétisation de la mélatonine se produit aussi avec des produits lestés.

Les spécialistes du sommeil recommandent généralement à leurs patients de se procurer une couverture lestée pour mieux dormir.

Ce type de couverture pondérée se démarque des modèles standards par son épaisseur, mais également par ses propriétés hypoallergéniques, relaxantes et apaisantes.

Grâce à la formule développée pour ce type de couverture lourde, le dormeur se sent comme dans un cocon et a le sentiment d’être étreint : c’est l’effet enveloppant de la couette.

Cet effet est exacerbé par les matériaux utilisés dans la fabrication.

En effet, qu’il s’agisse de matières naturelles ou de microbilles (en plastique ou en verre), l’utilisateur bénéficie d’un sommeil plus profond et de meilleure qualité.

Ainsi, la sécrétion de la mélatonine se produit automatiquement lorsqu’on est installé dans une couverture lestée, car cette dernière embarque plusieurs technologies qui favorisent le confort.

Si l’obscurité permet la libération de la mélatonine, l’hormone du sommeil, l’utilisation d’une couverture lestée en accélèrent les effets sur l’organisme.

 

En savoir plus sur les couvertures lestées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison rapide

3 à 5 jours en France Métropolitaine.

Satisfait ou 100% remboursé

Vous avez 30 jours pour tester et renvoyer votre article.

Paiement sécurisé & crypté

Nous utilisons le protocole Secure Sockets Layer (SSL) avec clé de cryptage de 128 bits (le plus haut niveau disponible).