anhédonie

Comment soigner l’anhédonie : comprendre ce qu’il se passe dans notre cerveau ?

L’anhédonie, ou l’incapacité à ressentir du plaisir lors d’activités agréables, est le résultat d’un certain nombre de facteurs. Elle est également considéré comme une caractéristique essentielle de la dépression.

Dans cet article, nous allons étudier ce qu’il se passe précisément dans notre cerveau quand nous souffrons de ce manque de plaisir et qui fait que notre vie est vide de sens, insipide.

 

Definition de l’anhédonie

La plupart des gens vont, à un moment donné de leur vie, se désintéresse de certaines choses qui les passionnaient auparavant.

L’anhédonie, cependant, pousse cette perte à ses limites ; il devient impossible de tirer du plaisir de choses qui suscitaient autrefois de l’excitation, comme

  • la pratique d’un instrument musique,
  • le sexe,
  • la nourriture
  • ou encore des discussions enflammées avec ses amis.

 

Outre les troubles dépressifs majeurs, elle peut se manifester dans le cadre d’autres affections, notamment

  • la schizophrénie,
  • la psychose,
  • la maladie de Parkinson,
  • l’anorexie nerveuse,
  • les troubles liés à la toxicomanie.

 

Elle peut même jouer un rôle dans le désir d’une personne de s’adonner à des comportements à risque, comme le parachutisme.

Ces dernières années, l’anhédonie a fait l’objet d’une attention particulière. Cela s’explique en partie par le fait qu’elle permet de prédire dans quelle mesure une personne souffrant de dépression répondra au traitement.

Les antidépresseurs courants ont tendance à moins bien fonctionner pour les personnes souffrant de dépression avec anhédonie que pour celles qui ne souffrent pas d’anhédonie.

Le traitement de la dépression étant très difficile, toute information complémentaire est la bienvenue.

Il est prouvé que la présence de l’anhédonie augmente le risque de suicide, donc si le lien est prouvé, reconnaître et traiter l’anhédonie pourrait sauver des vies.

 

Que ressent-on avec l’anhédonie ?

Pour mieux comprendre ce qu’est l’anhédonie, voici deux témoignages.

Depuis 7 ans, j’ai n’ai pratiquement plus d’émotions, ce que je ressens au quotidien est pratiquement nul, à zéro. Je n’ai aucun désir de véritablement parler, car rien de ce que je fais n’est gratifiant ou satisfaisant. C’est le cœur de mon anhédonie, un symptôme de dépression majeure.

 

Essentiellement, je ne tire aucun profit de ma vie de tous les jours ; mon monde est froid et, en tant que tel, il fait que la vie me semble identique. Tout ce que je regarde, tout ce que je fais se ressemble.

 

Que se passe-t-il dans le cerveau ?

Comme pour l’étude de toute réponse émotionnelle, l’histoire n’est pas simple. Les circuits du cerveau sont denses, alambiqués et incroyablement sollicités.

L’anhédonie n’est pas simplement une appréciation réduite du goût du chocolat ; les mécanismes de récompense sous-jacents sont altérés.

Cela peut impliquer des modifications des niveaux d’intérêt, de motivation, d’anticipation, d’attente et de prédiction des efforts, qui sont tous complexes en soi et qui sont tous traités par des circuits neuronaux différents mais qui se chevauchent.

anhédonie

Anhédonie et récompense

Il est prouvé que de nombreux individus atteints d’anhédonie peuvent éprouver du plaisir de la même manière que le reste de la population, c’est juste qu’il y a quelque chose qui cloche en ce qui concerne la motivation, l’anticipation et la récompense.

L’anhédonie semble interférer avec les mécanismes de récompense.

Pour les personnes atteintes d’anhédonie, le processus de récompense est devenu déséquilibré. Il est difficile de déterminer quelle partie de ce processus a été débloquée.

 

Afin de comprendre l’interaction entre les différents aspects du plaisir, je vais vous donner un exemple.

Si nous faisons l’expérience de manger une nouvelle sorte de bonbon, par exemple nous pourrions vouloir recommencer.

Mais si le bonbon coûte 1000 euros l’unité, nous y réfléchirons à deux fois avant de l’acheter.

De même, s’il est connu pour être cancérigène, il est probable que nous le regretterons.

En revanche, si le bonbon est gratuit et sans danger, nous nous en contenterons.

Si nous sommes obligés de marcher jusqu’à la pièce d’à côté pour obtenir un morceau, nous ferons probablement l’effort.

Mais si elle est située à un kilomètre et demi de là, nous pourrions faire une pause pour réfléchir. Et, si elle est dans la ville voisine, nous renoncerons au plaisir.

Mais même si le bonbon est bon pour la santé, placé sur la table à côté de nous et gratuit, nous pouvons en prendre un morceau même si nous venons de finir de manger

 

Bien que cet exemple particulier soit simpliste, il montre comment notre cerveau fait des calculs sur les risques, les récompenses et les avantages en utilisant plusieurs régions du cerveau, souvent sans notre intervention consciente.

 

Les causes de l’anhédonie : l’absence d’émotions

Dans certains cas, les choix de vie peuvent influencer la présence de l’anhédonie.

Les problèmes de procrastination et de motivation peuvent contribuer à l’augmentation de l’anhédonie, bien que ces facteurs contributifs puissent également avoir leur origine dans la chimie du cerveau.

Dépression

L’anhédonie est le plus souvent associée à la dépression, et pour de nombreuses personnes déprimées, l’anhédonie est leur principal symptôme.

L’anhédonie a tendance à se maintenir. Un lecteur assidu, par exemple, peut soudainement constater qu’il n’a plus de plaisir à lire. Il peut alors se sentir découragé parce qu’il ne peut plus profiter d’activités qu’il aimait auparavant.

Bien qu’il existe plusieurs théories sur les causes de la dépression, l’anhédonie est associée à un problème dans le système de récompense du cerveau.

La dopamine, une substance chimique qui contribue aux sentiments de récompense ou de plaisir, peut ne pas être présente en quantité suffisante chez les personnes qui présentent ce symptôme de dépression.

 

Trouble bipolaire

L’anhédonie dans la dépression bipolaire peut provenir d’une dysrégulation au sein de leur système de traitement des récompenses.

Une personne souffrant d’anhédonie pendant un épisode dépressif, par exemple, peut avoir du mal à enregistrer les avantages qu’elle a retirés d’une activité particulière, ce qui rend l’activité qu’elle pratiquait auparavant moins agréable.

Schizophrénie

Critère de diagnostic bien connu de la schizophrénie, l’anhédonie peut être difficile à traiter chez les personnes diagnostiquées comme schizophrènes.

Jusqu’à 80 % des personnes atteintes de schizophrénie peuvent être atteintes d’anhédonie. Elle est classée comme un symptôme négatif, ce qui signifie qu’elle indique l’absence de quelque chose qui se produit chez la plupart des personnes en bonne santé (dans ce cas, le plaisir).

Certains chercheurs avancent que l’anhédonie étant un symptôme négatif de la schizophrénie, elle est plus difficile à traiter.

Le stress post-traumatique (PTSD)

Il n’est pas rare que des personnes souffrant de stress post-traumatique souffrent également d’anhédonie.

Lorsqu’elle apparaît comme un symptôme de PTSD, l’anhédonie peut souvent avoir un impact sur la façon dont une personne vit ses relations, ses rapports sexuels et ses propres émotions.

Elle peut également jouer un rôle dans les troubles émotionnels qui peuvent survenir en tant que mécanisme d’adaptation lorsqu’une personne subit un traumatisme.

Certaines recherches suggèrent que les personnes atteintes d’anhédonie à la suite d’un stress post-traumatique peuvent réagir de manière moins positive à des événements qui leur auraient auparavant fait vivre des émotions positives.

Anxiété

Lorsque les personnes anxieuses souffrent d’anhédonie, elles peuvent également être plus susceptibles de développer une dépression.

En cas d’anxiété, l’anhédonie peut souvent se manifester par un manque de plaisir dans les activités qui provoquent l’anxiété. Une étude explique que l’anxiété peut conduire à la dépression par l’anhédonie, car les personnes peuvent être sujettes à la dépression lorsqu’elles deviennent insensibles aux activités qui provoquent l’anxiété.

 

Savoir ce qui cause votre anhédonie peut être la première étape pour la surmonter. La perte d’un sentiment de plaisir dans quelque chose qui vous apportait auparavant de la joie peut être une expérience troublante, mais l’anhédonie ne doit pas nécessairement être permanente.

Avec l’aide d’un professionnel de la santé mentale, il est possible de traiter efficacement l’anhédonie.

 

Traitement de l’anhédonie

Une combinaison de thérapie et de médicaments psychoactifs est généralement le traitement le plus efficace pour soigner l’anhédonie et la dépression.

Les médicaments qui modifient la façon dont le cerveau traite les récompenses sont particulièrement utiles pour guérir de l’anhédonie.

Certaines personnes constatent également une amélioration grâce à des changements de mode de vie.

Par exemple, la méditation, les changements de régime alimentaire et une meilleure gestion du temps peuvent aider certaines personnes à éprouver une plus grande satisfaction dans leur vie.

Si les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine sont les médicaments de premier choix pour la dépression, d’autres médicaments sont également disponibles.

Les amphétamines telles que la dexadrine agissent sur la dopamine et sont particulièrement efficaces chez les personnes souffrant de ce manque de plaisir chronique à la suite d’une dépression résistante au traitement.

 

Conseils pour aider une personne atteinte d’anhédonie

  • Dormez bien. Essayez de passer une bonne nuit de sommeil, notamment avec une couverture lestée.
  • Mangez bien. Mangez des aliments qui contiennent de la sérotonine, comme les fruits frais et le chocolat.
  • Faites de l’exercice.
  • Soyez positif et concentrez-vous sur les moments heureux de la vie.
  • Soyez attentif aux autres symptômes de la dépression et demandez de l’aide si vous avez d’autres symptômes.
  • Essayez une thérapie telle que la Gestalt thérapie et différentes techniques comportementales
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison rapide

3 à 5 jours en France Métropolitaine.

Satisfait ou 100% remboursé

Vous avez 30 jours pour tester et renvoyer votre article.

Paiement sécurisé & crypté

Nous utilisons le protocole Secure Sockets Layer (SSL) avec clé de cryptage de 128 bits (le plus haut niveau disponible).